LA MAISON



Pour l’artisan aussi, les peaux marines sortent de l’ordinaire. Elles sont souvent de petite taille, et de formes diverses. Il en faut beaucoup pour faire une pièce complète, qu’il s’agisse d’une paire de chaussures, d’une pochette ou d’un sac à main. Elles sont à la fois fragiles et résistantes, les travailler demandent un savoir-faire que les artisans chausseurs italiens maîtrisent particulièrement. Le galuchat par exemple, cuir aux perles scintillantes, doit être coupé au laser ou en utilisant un couteau spécifique.



Une fois travaillées, ces peaux marines garderont certaines de leurs irrégularités. On peut parfois les sentir au toucher... Ce sont aussi elles qui donnent à ce cuir une profonde authenticité.



Irrégulier, compliqué, authentique : Le cuir marin illustre la beauté dans l’imperfection et dans l’inattendu. Il permet de créer des pièces originales et audacieuses : la maroquinerie de Kevin Tizo s’adresse à une femme audacieuse, qui souhaite se distinguer par l’originalité de ce qu’elle porte. Elle choisit des pièces rares. Les créations de Kevin Tizo sont pour la plupart des séries limitées, voire des pièces uniques.